eric marlien formateur

PORTRAIT DE Éric Marlien

Quels sont les ostéopathes ou autres personnages qui vont ont inspirés tout au long de votre carrière ? 

Je suis une personne qui apprend surtout par la réflexion et j’ai besoin de faire des synthèses de plusieurs approches, de plusieurs courants. Ce sont surtout des auteurs non-ostéopathe qui m’ont permis d’enrichir et de faire évoluer mon approche ostéopathique ; des scientifiques, des psychiatres ou psychologues, des philosophes… Ainsi, je n’ai jamais pu m’identifier à une personne en particulier, et encore moins me dire au sujet de l’un de mes aînés : « voilà l’ostéopathe que j’aimerais être ». Je pense profondément que l’imitation ne mène pas très loin et que chacun peut s’efforcer de devenir ce qu’il est vraiment, l’ostéopathe que nous sommes n’étant qu’une facette d’un Soi plus profond et beaucoup plus vaste.

À quel moment avez-vous ressenti le besoin de transmettre ? Y a-t-il eu un élément déclencheur ?

 

Comme je le disais précédemment, je n’ai pas commencé à enseigner par vocation, mais par opportunité. La responsabilité d’enseigner, la nécessité de partager ne sont venus que plus tard, beaucoup plus tard.
 

Quelle(s) formation(s) animez-vous  ?

La formation que je viens de développer et que j’ai commencé à enseigner depuis 2 ans s’intitule : « Nouvelle approche du nerf Vague et du système nerveux autonome – Applications ostéopathiques de la théorie polyvagale. » La prochaine session se déroulera en Avignon, pour le compte d’AFCMS, du 18 au 20 juin 2020. J’ai également adapté cette formation pour des psychologues et des psychothérapeutes, à leur demande, étant donné que j’ai suivi un certain parcours dans cette voir d’approche de l’être humain. Je suis aussi enseignant au Barral Institute, USA, ce qui me permet d’enseigner dans des pays très différents, sur presque tous les continents. Je suis certifié pour les manipulations viscérales et les manipulations neurales, bien qu’aujourd’hui je n’enseigne plus que presque exclusivement ces dernières, et bien sûr pour enseigner mon séminaire sur le nerf Vague.

erci marlien session de formation

Session de formation animée par Éric Marlien à Denver

Pourquoi avez-vous créé cette ou ces formation(s) ?

J’ai très vite compris le rôle majeur du système nerveux autonome dans l’homéostasie et donc dans les capacités d’autorégulation de l’organisme, principe sur lequel l’ostéopathie met l’accent depuis toujours. Cependant, les techniques traditionnelles censées agir sur le SNA, crâniennes comme vertébrales, m’ont laissé assez sceptique : effets à court termes seulement, et parfois contraires à ceux escomptés. J’ai d’ailleurs dirigé des études cliniques dans le cadre de mémoires de fin d’études qui ont confirmé mes premières impressions. Quelque chose manquait. C’est en découvrant la théorie polyvagale de Stephen Porges que tout s’est éclairé pour moi. Des pièces éparpillées d’un puzzle formaient tout à coup un motif cohérent. J’ai pu alors commencer à approfondir ma réflexion dans un premier temps, puis progressivement tester des techniques et enfin aboutir à une prise en charge cohérente, logique, pratique et efficace des symptômes et affections dans lesquels les déséquilibres du SNA sont impliqués de façon prépondérante. C’est dire que cela concerne beaucoup de choses !

 

Quels nouveaux outils vos futurs stagiaires auront en leur possession après avoir réalisé votre formation ?

À l’issue de la formation les stagiaires auront les capacités de comprendre le fonctionnement du système nerveux autonome et son implication dans un très grand nombre de symptômes et d’affections rencontrés en consultation ainsi que les moyens diagnostiquer de façon simple et précise ses déséquilibres et ses dysfonctionnements en relation avec la théorie polyvagale. D’autre part, sont enseignés des outils thérapeutiques puissants pour relancer les fonctions du système nerveux autonome ainsi que l’homéostasie générale qui sont sous la dépendance de la nouvelle branche du nerf Vague et immédiatement applicables dans leur pratique. Au final, ils auront acquis une compétence accrue dans la prise en charge des pathologies chroniques et psychosomatiques.

Le mot de la fin ?

Partager les fruits de mon expérience au travers de cette approche qui implique une compréhension de l’être humain dans toutes ses dimensions est toujours une grande source de joie pour moi.

Suivez-nous sur les réseaux !

Mar 17
Catherine VOLPÉ

PORTRAIT DE Catherine VOLPÉ Dites-nous en un peu plus sur vous ! La pratique du…

Mar 09
Éric Marlien

PORTRAIT DE Éric Marlien Quels sont les ostéopathes ou autres personnages qui vont ont…

Mar 09
Pascal NORTES

PORTRAIT DE Pascal NORTES Dites-nous en un peu plus sur vous ! Après des études de…

Commentaires

mood_bad
  • Pas d'avis pour le moment.
  • Ajouter un commentaire


    LE SAVIEZ VOUS ?

    POSTGRADOSTEO est une plateforme collaborative 

    qui ne vit que grâce à vos dons 

    43091