catherine volpé formatrice

PORTRAIT DE Catherine VOLPÉ

Dites-nous en un peu plus sur vous !

La pratique du trapèze volant en semi professionnel m’a fait découvrir l’ostéopathie. 
Ma formation initiale d’Ergothérapeute ne me convenant pas, j’ai décidé à 25 ans de reprendre mes études. J’ai eu 3 enfants pendant mon apprentissage ostéopathique, j’avoue que cela n’a pas été de tout repos mais c’est le chemin qui m’a amené tout naturellement à la pédiatrie


Quel regard portez-vous sur l’ostéopathie aujourd’hui ?

 

« Les pôles mères enfants sont des sites incontournables pour l’ostéopathe »

Le développement de l’ostéopathie pédiatrique en France est une réalité. Les pôles mères enfants sont des sites incontournables pour l’ostéopathe. Son intégration dans une équipe pluridisciplinaire est de plus en plus courante car son approche est suffisamment spécifique pour constituer un plus sans retirer à qui que ce soit dans l’équipe en place son rôle ou son statut.

Quels sont les ostéopathes ou autres personnages qui vont ont inspirés tout au long de votre carrière ? 

Bruno Ducoux a été le premier ostéopathe à valider ma pratique. J’ai compris à travers lui que finalement, l’ostéopathie est juste un prétexte pour toucher du doigt la magie de la vie qui coule dans l’être humain.

À quel moment avez-vous ressenti le besoin de transmettre ? Y a-t-il eu un élément déclencheur ?

Je viens d’une famille d’enseignants, je suis tombée dans le chaudron de la pédagogie…J’avais une furieuse envie de partager mes doutes, mes échecs ,mes succès et tout ce que mon expérience m’avait instillée pendant ces 20 années de pratique en pédiatrie.
Cela s’est fait parce que c’était le moment de le faire.

Quelle(s) formation(s) animez-vous  ?

J’anime des formations concernant…. La pédiatrie !
Ostéopathie précoce, la prise en charge des plagioéphalies et l’intraosseux, l’accompagnement ostéopathique de l’allaitement, les troubles du sommeil et les troubles digestifs du jeune enfant. Je suis ouverte à toute proposition pour d’autres thèmes pouvant être utiles en pratique pédiatrique en cabinet

Pourquoi avez-vous créé cette ou ces formation(s) ?

La formation initiale de l’ostéopathe n’est pas suffisante pour une pour une prise en charge correcte de l’enfant. Il faut des compétences et des connaissances spécifiques pour être a l’aise dans le domaine de la périnatalité. Nous avons une grande responsabilité dans le devenir de l’enfant. La période néonatale est essentielle pour une bonne santé de la vie entière, c’est une perte de chance pour l’enfant si nous passons à côté. Ne pas savoir les traiter c’est les maltraiter, disait Lionelle Issartel
 

 

Quels nouveaux outils vos futurs stagiaires auront en leur possession après avoir réalisé votre formation ?

À l’issue de la formation le stagiaire pourra s’appuyer sur une méthodologie précise lui permettant d’évaluer et de traiter un enfant de la naissance à la marche. Il aura à sa disposition un panel de techniques revues et corrigées, adaptées à l’enfant. L’objectif est que le stagiaire n’ait plus peur d’accueillir des enfants en cabinet car, en fait, ce sont eux qui guident le traitement, il faut juste savoir les observer et les écouter. Il se sentira plus à l’aise pour se lancer, son expérience palpatoire fera le reste…

Le mot de la fin ?

Travaillez avec votre cœur et gardez votre âme d’enfant

Suivez-nous sur les réseaux !

Commentaires

mood_bad
  • Pas d'avis pour le moment.
  • chat
    Ajouter un commentaire


    LE SAVIEZ VOUS ?

    POSTGRADOSTEO est une plateforme collaborative 

    qui ne vit que grâce à vos dons 

    43091