pierre-cornetet

PORTRAIT DE Pierre CORNETET

Dites-nous en un peu plus sur vous !

Ostéopathe depuis 1982, formation initiale de Masseur Kinésithérapeute. Après une expérience passionnante dans l’accompagnement des pilotes de Formule 1 de 1990 à 2002, j’ai rejoint l’équipe de la Maternité des Bluets où Anne a développé depuis 1999 la place de l’ostéopathie au sein de l’équipe soignante. Nous accueillons et encadrons des stagiaires qui produisent chaque année des travaux sur les études que nous menons au sein de l’établissement. Nous sommes formateurs en Ostéopathie Périnatale depuis 2009.

 

Quel regard portez-vous sur l’ostéopathie aujourd’hui ?

 

La surpopulation qui touche la profession rend plus que jamais nécessaire le développement des compétences bien au-delà de ce qui est diffusé dans les instituts de formation initiale.

Quels sont les ostéopathes ou autres personnages qui vont ont inspirés tout au long de votre carrière ? 

John Upledger, Thomas Schooley, Viola Fryman, Pierre Tricot, Elizabeth Caron pour les ostéopathes que j’ai eu la chance de rencontrer.

 

Photo de Pierre CORNETET en 1995

À quel moment avez-vous ressenti le besoin de transmettre ? Y a-t-il eu un élément déclencheur ?

C’est venu tout naturellement en recevant des consoeurs et des confrères qui souhaitaient se perfectionner dans le champ de la Périnatalité. Puis en 2009 l’IFSO Paris nous a proposé un partenariat pour une formation post-graduée avec pratiques à la maternité.

Quelle(s) formation(s) animez-vous  ?

Approche Tissulaire niveau 1 selon la pédagogie de Pierre Tricot, avec Jean Banyuls, à Paris en février 2020. Et aussi un cycle de formations en ostéopathie Périnatale essentiellement axées sur la pratique, qui va débuter à la maternité des Bluets à Paris 2020.

 

Pourquoi avez-vous créé cette ou ces formation(s) ?

Ils auront vécu une expérience basée sur la mise en situation et de vraies consultations partagées, avec une véritable prise de conscience des difficultés rencontrées et des solutions proposées pour les surmonter.

 

Quels nouveaux outils vos futurs stagiaires auront en leur possession après avoir réalisé votre formation ?

Ils auront vécu une expérience basée sur la mise en situation et de vraies consultations partagées, avec une véritable prise de conscience des difficultés rencontrées et des solutions proposées pour les surmonter.

Le mot de la fin ?

L’ostéopathie est avant tout un métier qui repose sur une pratique qui ne demande qu’a s’améliorer en permanence par les échanges entre praticiens et la confrontation de nos expériences respectives. C’est ce qui fait de ce métier une passion.

Suivez-nous sur les réseaux !

Commentaires

mood_bad
  • Pas d'avis pour le moment.
  • Ajouter un commentaire


    LE SAVIEZ VOUS ?

    POSTGRADOSTEO est une plateforme collaborative 

    qui ne vit que grâce à vos dons 

    43091